AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Emilie E. Rose | uc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emilie E. Rose



Nombre de messages : 4
Age : 26
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Emilie E. Rose | uc   Ven 12 Sep - 13:00





I. SHOW ME YOUR ID ANGEL
« There's no good, only evil... »


Nom : Rose
Prénom : Emilie, Eve
Âge : 28 ans
Âge en apparence : 18 ans
Date de Naissance : 19 juin
Lieu de Naissance : Little Lake, USA
Lieu de Résidence : Chalet n°3 au Lac
Camp : Bien
Emploi/Occupation : Infirmière au Hope's Hospital

II. DIRTY LITTLE STORY


Famille : PERE : Décédé
MERE : Décédée
SOEUR : Disparue

Histoire :
Genèse :
Tout a commencé pour la jeune Rose un 19 juin. Un grand manoir sombre et austère, planté sur une petite colline dans une petite ville des Etats-Unis, Little Lake. Au premier abord, on aurait pu croire que le vieux manoir était abandonné, avec son aspect vieillit et sale - du fait des murs grisâtres - et ses vitraux sombres ne laissant s'échapper aucune lumière. Mais si l'on y faisait bien attention, on pouvait alors remarquer que les haies étaient toujours taillées à la perfection, ainsi que la pelouse, et que, parfois, de la fumée virevoltait au dessus de la cheminée, se dissipant dans l'air. Ce jour-ci, il ne faisait pas très beau, et plutôt froid pour le mois de juin. Cependant, aucun feu ne semblait être allumé. Mais si l'on regardait bien à travers un vitrail représentant d'étranges créatures à trois têtes se battant avec des géants difformes, on pouvait peut être voir une lueur danser derrière les épais carreaux. Derrière, se trouvait la chambre de Miss Katherine Norah Johnson, éclairée par quelques dizaines de bougies, semblant flotter dans les airs. A ce moment là, la pièce n'était pas calme du tout, et l'ambiance contrastait étrangement avec le calme et le ciel uniformément gris de l'extérieur. Cette femme criait avec douleur, tandis qu'un médecin se concentrai, lèvres pincées. Mais un troisième homme était là aussi, aussi discret que muet, semblant vouloir se fondre dans le décor, le visage tout blanc. Les cris redoublèrent alors et quelques minutes plus tard, on entendit des cris et des pleurs de bébé. Ce petit être, c'était Emilie. Et tandis qu'on amenait le bébé dans une cuvette pour les rincer, l'homme qui était resté dans son coin sortit de la pièce, et on entendit des bruits de pas qui s'éloignait en courant. Leur père les quittait déjà. Jamais ils ne le revirent - ou le virent, tout simplement.
Quelques années plus tard, nous retrouvons deux enfants : Emilie Eve, mais également avec lui Enora Elle, de un ans son aînée, se chamaillant et s'amusant dans le grand salon triste du manoir tandis que leur mère parlait d'une voix sourde avec un homme assez âgé et à l'air sévère. Ce fut cet homme qui leur apprit tout ce qu'elles avaient à apprendre en tant que jeunes filles bien éduquées : il leur appris les rudiments de la langue ainsi que l'histoire, les mathématiques, le français, etc. Bref, tout ce qu'il leur fallait pour bien se développer, et devenir de jeunes enfants respectables et cultivés. Mais ces leçons n'étaient pas vraiment de leur goût. Leur précepteur était sec et autoritaire, mais également très sévère... Toujours, Emilie gardera un extrême mauvais souvenir de ce vieil homme, et encore aujourd'hui, elle en fait encore quelques mauvais rêves. Heureusement qu'à côté de cela, elle avait sa soeur. En effet, les jeunes filles ont toujours grandit ensemble, et depuis toutes petites, elles étaient inséparables. Chaque bêtise, chaque avancée dans la vie, elles la faisaient ensemble. En fait, leur terrible manque d'affection et d'amour, elles le retrouvaient l'une dans l'autre. Parce que de l'amour et de l'affection, ce n'était certainement pas chez leur mère qu'elles allaient en trouver, ça non ! Cette femme a toujours été très sévère avec elles, exigeant d'elles le meilleur. Mais malgré cela, les deux jeunes filles ne pouvaient s'empêcher d'aimer leur mère. Car au fond, elles savaient qu'elle était une jeune femme en or, mais l'aigreur qu'elle avait, elle le devait à une vie dure et à des expériences avec les autres plus que catastrophiques.
C'est alors qu'un jour, leur mère devint moins austère, légèrement plus douce, et puis, au fur et à mesure que l'année de ses 15 ans s'écoulait, miss Johnson devint même la mère aimante dont les deux jeunes filles avaient toujours rêvé. Certes, elles n'avaient toujours pas le droit à des échanges trop chaleureux, mais elles sentaient que cela allait de mieux en mieux. Leur mère devenait même... Heureuse ! Et elles ne tardèrent pas à comprendre pourquoi, car un an et demi plus tard, leur mère ramena un homme à la maison James Henri Rose. Aussitôt, les deux adolescentes ne purent que l'adorer et lui vouèrent un quasi culte. C'était l'homme qui leur avait rendu leur mère, c'était l'homme qui leur avait rendu leur vie. Emilie et Enora avaient de nouveau espoir. Et elles n'avaient pas tort. Leur vie s'améliora nettement et ils fondirent une famille heureuse, même si encore bien stricte. James Henri devint leur père : 'adoptif' pour certains, mais pour Emilie, il était le seul et l'unique, il était le père qu'elle avait toujours eu envie d'avoir. Leur petite vie de famille s'écoula ainsi durant des années, menant les jeunes filles à la fin de leur adolescence. Mais tout cela devait être trop beau non ? En effet, c'était le lendemain des 23 ans de la jeune Emilie. Il faisait un soleil éblouissant, cela dit, au loin, on pouvait discerner un orage grondant et menaçant. Mais pourquoi s'en préoccuper ? La vie était belle. La veille, elle avait eu plein de cadeaux, et avait passé une excellente journée en famille, à se goinfrer de gâteaux et à se prélasser dans le jardin. Sa soeur avait dû partir tôt le matin, pour retourner à la Fac. Et la jeune Emilie Eve ne devinait pas du tout ce qui se tramait. La nuit tomba... Tout se passa très rapidement, et brutalement. Des scènes ultra-violentes et sanguinolentes, pleines de désespoir et de cris. Oh, ces hurlements ! La peur, la haine, le désespoir... Et puis, plus rien.
Lorsqu'elle s'était réveillée Emilie se sentait... Différente. Et en effet, elle l'était. Elle était devenu un Ange. Ce fut tout d'un coup comme si tout fut clair. Le monde entier autour d'elle semblait lui révéler ses secrets les plus intimes. Elle ne savait pas où elle était, mais cela n'avait pas d'importance. C'est alors qu'un Ange apparu devant elle, comme sortant de nulle part. Et il lui expliqua ce qui venait d'arriver...

Fait(s) d'adolescence :
Le réveil sonna, réveillant la jeune fille d'une manière brutale. Emilie ouvrit les paupières, la lumière du jour l'aveuglant momentanément. Elle sortait doucement de son rêve qu'elle commençait d'ailleurs déjà à oublier lentement... Elle se releva alors, faisant glisser la couverture de ses épaules. Le doux chant des oiseaux résonna alors à ses oreilles et Emilie tourna un oeil vers l'extérieur. Les rayons du soleil perçaient à travers les feuilles des arbres puis les carreaux pour réchauffer son visage. Un sourire se dessina lentement sur ses lèvres. Elle venait tout juste de se souvenir. Aujourd'hui, c'était le jour de son anniversaire : elle avait 16 ans. Elle se débarrassa rapidement de sa couverture et sauta au bas de son lit. Des bruits provenaient d'en bas, lui signifiant qu'elle n'était pas le seul à être éveillée. L'excitation naquît dans ses veines, se propageant dans tout le corps tandis qu'elle se précipitait pour ouvrir la porte et sortir dans le couloir, encore en chemise de nuit. Une odeur alléchante vint alors s'insinuer dans ses narines, la faisant saliver abondamment. C'était l'odeur de bonnes gaufres faites maison... Elle marcha d'un pas fébrile mais rapide le long de ce couloir, puis descendit quatre à quatre les marches menant au salon. Mais elle n'attacha aucune attention à cette pièce, et se tourna vers l'entrée de la cuisine. Elle poussa la porte à battant, et l'odeur se fit encore plus forte, embaumant la pièce d'un goût de gourmandise et, oui aussi, de bonheur. Tous les visages se tournèrent vers elle. Sa mère, sa soeur et Henri étaient tous assis autour de la grande table, de grands sourire ancrés sur leurs visages.

« Joyeux anniversaire Milie !!! »

Ce son et cet enthousiasme sonnaient tant comme un bonheur retrouvé qu'il suffit à faire dessiner un sourire extatique sur le visage de la jeune fille. Emilie alla alors s'installer sur la chaise vide à côté de sa soeur. En face d'elles se trouvaient sa mère, et l'homme qui devenait peu à peu un père. Enfin, elle retrouvait une vie normale et heureuse. L'homme pris alors l'assiette remplie de gaufres chaudes et la lui fourra sous le nez. Cette image qu'elle a ancré dans sa tête, et le goût de ces gaufres représentent depuis ce temps là le goût du bonheur. Bonheur qui lui échappera une nouvelle fois quelques années plus tard.

Ce qu’il/elle sait sur la ville de Providence :
Comment est-il/elle devenu(e) un ange :
Cet épisode fut certainement le plus marquant de sa vie. Cela se passa le lendemain de son 18ème anniversaire. Tout s'était passé à merveille, comme pour ses précédents anniversaires depuis son premier réel moment de joie pour sa venue au monde. Elle était allé voir un ami et dépenser les sous qu'on lui avait offert la veille en compagnie de quelques copines, juste après avoir dit au revoir à sa soeur qui était retournée à la fac. Elle avait mangé en ville, puis l'après-midi elle était restée en terrasse d'un café. Le soir, ils avaient mangé dans le jardin car malgré l'orage qui pointait, on avait toujours au dessus de leur têtes un grand soleil, distribuant ses rayons sans aucune réserve. Puis, peu à peu, les rayons du soleils ne les atteignirent plus vraiment, embrasant un ciel de plus en plus orageux et sombres. Les lumières de la ville s'allumèrent, on alluma même des bougies sur la table du jardin. Des créatures surgirent alors de la pénombre, comme s'ils surgissaient du néant. Emilie n'eut même pas le temps de comprendre ce qui leur arrivait. Une dizaine de monstres aux dents aiguisés, à la peau pâle et aux yeux rouges se ruèrent sur eux en proférant des cris indistincts et des grognements bestiaux. Sous la peur, sa mère s'était relevée, puis d'un geste brusque, elle avait reculé, se prenant les jambes dans sa chaise, puis tombant en arrière et son père adoptif avait alors accouru vers elle. La jeune fille, elle, ne pouvait pas même bouger. Un véritable orage faisait rage en elle où se mêlait l'effroi de voir de telle créatures, la peur pour sa famille, l'angoisse de savoir ce qu'il allait advenir, mais également - et étrangement - de la curiosité à propos de ces monstres... La scène se passa très rapidement, et dans son esprit, c'était comme si elle se passait en flashs. Son père se retourna vers elle en criant :

« COURS EMILIE ! »

Jamais elle n'avait entendu une voix qui contenait autant de peur. C'est à ce moment là qu'elle se mis à paniquer. Elle se leva brusquement de sa chaise, et recula, au même moment où un groupe de ces créatures à l'apparence humaine se ruait sur sa famille, les engloutissant presque. Ils avaient complètement disparu de son champ de vision, remplacés par des membres enveloppés de noirs. Mais elle ne pouvait pas voir leurs visages, tous tournés vers leurs deux victimes. Emilie se rendit alors compte que ses parents allaient certainement être tués, car la violence des gestes et de l'attitude de ces créatures ne laissaient présager aucune autre fin. La peur se peignit sur son visage, et elle s'élança vers eux.

« NOOOOOON !!! »

Mais une des créatures qui n'avait pas choisi ses parents comme cible lui sauta dessus et la fit tomber violemment à terre, lui coupant le souffle par la même occasion. Emilie vit sa dernière heure arriver. Le monstre fondit sur elle tel le prédateur qu'il était, et désormais son visage livide et avide de sang frais se retrouvait à quelques centimètres du sien. Elle pouvait voir chaque détail : sa peau lâche, marquée par des cernes noires, des lèvres d'un rouge presque indécent, étirées en un long sourire carnassier, des pommettes hautes et saillantes et ces yeux, ces yeux... Ces yeux d'un rouge flamboyant où l'on pouvait lire nettement l'avidité et l'attrait que la jeune femme semblait avoir pour la créature. C'est à ce moment là qu'il ouvrit la bouche, et Emilie remarqua alors les canines, plus longues et pointues que la normale... Dire qu'elle avait toujours pensé que les phénomènes surnaturels étaient des mythes tout justes bons à faire peur aux enfants. Mais là elle se trouvait en face d'une de ces choses, et la réalité la frappait de plein fouet. Sans même qu'elle ne s'en rende compte, des larmes coulaient à flot de ses yeux. La mort approchait. Après que la créature se soit léché les babines, elle pencha enfin la tête vers son cou... Emilie ferma les yeux, attendant alors de sentir ses crocs se planter dans son cou. Et quelques secondes plus tard, elle sentit les canines s'enfoncer dans sa chair, comme si elle avait été faite en beurre. Ce fut comme deux petites piqûres. Et étrangement, à part la première sensation désagréable... Il apprécia. Sentir son fluide vitale sortir de lui fut une chose étrangement agréable, ce qui lui faisait d'ailleurs peur. Elle sentait sa vie se vider de son corps pour aller se déverser dans le gosier de la créature qui buvait son sang. Lentement, elle ferma les yeux. La fatigue montait, et elle avait de plus en plus envie de dormir, de moins en moins de force. Puis, ce fut le trou noir.
Lorsqu'elle se rouvrit les yeux, Emilie se sentait complètement différente. Elle se sentait légère, presque aérienne. Une lueur blanche intense l'aveuglait, mais elle se sentait bien, comme dans un cocon. {uc}

Son statut dans la hiérarchie des anges :

III. YOUR PSYCHOLOGY


Caractère : 10 lignes minimum
Phobies : 5 lignes minimum
Sa plus grande vertue :
Son plus grand péché :
Ce qu'il/elle pense du côté maléfique du surnaturel :
Compte-t-il/elle se battre dans cette guerre, si oui de quel côté et comment :

Physique : 5 lignes minimum
Signe(s) particulier(s) :

IV. YOU, ANGEL PEOPLE


Pouvoir :
Type d'ange :

V. OTHER THINGS


Autre chose à préciser :

VI. BEHIND THE SCREEN


Pseudo :
Âge :
Personnalité sur votre avatar :
A girl or a boy ?
Comment avez-vous connu le forum ?
Fréquence de connexion : /7
Que pensez-vous du forum ?
Mot de passe du règlement :



Dernière édition par Emilie E. Rose le Ven 12 Sep - 14:24, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel Callaghan
I've felt this way before...
...So insecure || Admin



Nombre de messages : 127
Age : 26
Localisation : Nowhere to be found
What are you {Groupe} : A demon in search for salvation...
Where do you live ? : Studio 02, Bât. C, Cité U
Date d'inscription : 07/09/2008

*Dirty Little Secrets*
Camp: Le Bien
Pouvoir: Transfert empathique
Bloody Ties {Liens}:

MessageSujet: Re: Emilie E. Rose | uc   Ven 12 Sep - 13:04

Bienvenue sur le forum ^__^
Merci pour ton inscription et bonne chance pour ta fiche Wink

Par contre l'avatar (magnifique I love you ) n'est pas à la bonne taille, il faudra le mettre en 200x400 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsis.rpg-dynasty.com
Emilie E. Rose



Nombre de messages : 4
Age : 26
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Emilie E. Rose | uc   Ven 12 Sep - 13:36



Merci beaucoup !!! =)

Oui je sais pour l'avatar, c'est seulement provisoire, le temps que je retrouve des sites. ^-^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel Callaghan
I've felt this way before...
...So insecure || Admin



Nombre de messages : 127
Age : 26
Localisation : Nowhere to be found
What are you {Groupe} : A demon in search for salvation...
Where do you live ? : Studio 02, Bât. C, Cité U
Date d'inscription : 07/09/2008

*Dirty Little Secrets*
Camp: Le Bien
Pouvoir: Transfert empathique
Bloody Ties {Liens}:

MessageSujet: Re: Emilie E. Rose | uc   Ven 12 Sep - 13:46

De rien =)
Aucun problème, l'important c'est que tu le changes ensuite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsis.rpg-dynasty.com
Emilie E. Rose



Nombre de messages : 4
Age : 26
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Emilie E. Rose | uc   Ven 12 Sep - 14:05



Ca y est ! J'en ai trouvé un ! =)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel Callaghan
I've felt this way before...
...So insecure || Admin



Nombre de messages : 127
Age : 26
Localisation : Nowhere to be found
What are you {Groupe} : A demon in search for salvation...
Where do you live ? : Studio 02, Bât. C, Cité U
Date d'inscription : 07/09/2008

*Dirty Little Secrets*
Camp: Le Bien
Pouvoir: Transfert empathique
Bloody Ties {Liens}:

MessageSujet: Re: Emilie E. Rose | uc   Ven 12 Sep - 14:24

Très joli ^__^
Je n'ai pas encore lu l'histoire de ton personnage mais il faudra que tu écrives minimum dix lignes pour l'histoire de ta famille Wink (comment tes parents se sont rencontrés, etc..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsis.rpg-dynasty.com
Emilie E. Rose



Nombre de messages : 4
Age : 26
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Emilie E. Rose | uc   Ven 12 Sep - 14:25



Ah okay, j'avais pas compris ! xD Bon bah je le ferais ! ; )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazel Callaghan
I've felt this way before...
...So insecure || Admin



Nombre de messages : 127
Age : 26
Localisation : Nowhere to be found
What are you {Groupe} : A demon in search for salvation...
Where do you live ? : Studio 02, Bât. C, Cité U
Date d'inscription : 07/09/2008

*Dirty Little Secrets*
Camp: Le Bien
Pouvoir: Transfert empathique
Bloody Ties {Liens}:

MessageSujet: Re: Emilie E. Rose | uc   Ven 12 Sep - 14:26

lol! C'est pas très grave XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsis.rpg-dynasty.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emilie E. Rose | uc   Aujourd'hui à 3:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Emilie E. Rose | uc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose des sables
» Panthère Rose
» La Caverne de la Rose d'Or
» Joyeux anniversaire Bonbon Rose
» La caverne de la rose d or

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solis Eclipsis :: Welcome To Hell :: Population Census-
Sauter vers: