AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ~ Contexte || The end of the beginning...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saniya Luna
I do not think that THEM ...
and what they did ... | Admin |



Nombre de messages : 18
Age : 26
Date d'inscription : 07/09/2008

*Dirty Little Secrets*
Camp: Le Bien
Pouvoir: //
Bloody Ties {Liens}:

MessageSujet: ~ Contexte || The end of the beginning...   Dim 7 Sep - 20:50

« In my darkest hours
I could not foresee
That the tide could turn so fast to this degree
Can't believe my eyes
How can you be so blind?
Is the heart of stone, no empathy inside?
»



    Extrait d'un journal intime anonyme, 14 Octobre 1876.

    «  L'Apocalypse. La fin du monde. Seuls ces mots peuvent décrire l'ampleur de ce qu'il s'est passé la nuit de ce vendredi 13. Ce qui a manqué de se passer également.
    Je tremble de frayeur rien qu'en pensant aux horreurs qui se sont déroulées la nuit dernière... Cela avait pourtant commencé par une simple lumière rouge, étrange, presque surnaturelle. Elle s'était étendue lentement au dessus de la ville sans pour autant paraître menaçante. Un signe de la fin du monde avait dit un de mes compagnons de voyage alors que nous nous étions arrêtés à Harmony afin de se restaurer. Nous n'avons alors pas eu la moindre idée de ce à quoi nous allions assister à cet instant-là.
    J'ai véritablement cru de pas pouvoir survivre cette nuit. Les atrocités que j'ai vu, entendu... même l'homme le plus sain de la Terre ne pourrait s'en sortir indemne. Nous enfermés à double tour dans l'auberge ne nous as pas protégé de ces horreurs, loin de là.
    Ce que nous avons vu la nuit dernière, ces créatures ne peuvent être indubitablement humaines. Aucun homme n'est capable d'un telle sauvagerie et les massacres d'hommes, femmes et enfants – des familles entières – auxquels j'ai assistés n'ont pu être commis par la main humaine. J'en suis certain. D'une certaine manière, cela ne me rassure pas le moins du monde. [...]
    Je n'ai rien pu faire. Moi qui avait décidé de dédier ma vie à sauver des vies en devenant milice n'ai pu qu'entendre ces coups de feu, ces hurlements de peur et de douleur résonner dans ma tête car ma propre terreur m'avait cloué sur place, laissé comme un animal sans défense.
    J'en suis à présent sûr. Quelque chose de terrible se passe à Harmony. Cette Nuit Rouge ne peut en être que le témoin... »



    Extrait du journal intime de Edward Winston, 4 Novembre 1942.

    « En quittant l'Europe, mes parents ont cru pouvoir nous protéger, moi et ma soeur, de la guerre qui fait rage en ce moment-même dans l'Ancien continent. Ils ont eu tort. J'ai eu tort.
    Ce qu'il s'est passé la nuit dernière... Je ne peux le décrire hormis la disparition de ma jeune soeur, Aurora...
    J'ai de plus l'infime impression que les horribles cris bestiaux que nous avons entendu cette nuit-là ne sont pas sans rapport avec son enlèvement. Car je suis bel et bien sûr qu'on l'ait enlevée. Comment peut-on expliquer sa si soudaine disparition dans le cas contraire ?
    Mon Dieu. J'avait juré de veiller sur elle quoi qu'il arrive mais j'ai échoué.
    Qui sait où elle peut se trouver en cet instant même... »


    Extrait d'un journal intime anonyme, 4 Novembre 1942.

    « Ca a recommencé... tels ont été les mots de mon grand-père la nuit dernière.
    Pour moi, cette nuit reste pourtant encore flou dans mon esprit, je ne sais pas ce qui s'est vraiment passé. Tout ce que je sais est que ma meilleure amie a disparu. Disparue. Envolée. Comme si elle s'est complètement volatilisée de la Terre.
    Et puis il y a aussi cette lumière rougeoyante qui avait éclairé la ville un long moment, signe de mauvais présage selon mon grand-père Evan et les autres anciens. Ils ont d'ailleurs été les premières à réagir lorsque que cette vive lumière est apparue, enveloppant la ville toute entière dans une couleur rouge sang. Evan, nous a alors forcés, mes parents et moi, à nous barricader dans notre maison, sur et certain d'avoir affaire à un signe de l'Apocalypse, disait-il. Je ne l'ai pas cru à ce moment là jusqu'à ce que j'entende ces épouvantables cris inhumains qui m'ont glacée le sang... Moi, qui n'avait jamais cru les histoires que mon grand-père avant d'aller me coucher, me suis surprise à prier Dieu – je n'ai jamais réellement été une fervente croyante, du pas moins avant la nuit dernière – de nous sauver.
    Je ne sais toujours pas comment nous avons réussi à nous endormir malgré ces cris, mais nous l'avons fait. Pourtant, mon grand-père n'a cessé de répéter que c'était différent de la fois dernière... Je me remémore ses mots à l'instant où j'écris et me rends compte que je sais de quoi parle-t-il... Des coups de feu, des massacres, des hurlements amplis de peur et de douleur... De tout cela, il n'y a rien eu la nuit dernière.
    Mais nous avons cependant eu tort de croire que rien n'allait se passer.
    Mon Dieu. Ma meilleure amie a disparu... Pourquoi ? Comment ? Je n'ai pas la réponse.
    Quoi qu'il se soit passé la nuit dernière, j'ai bien peur que cela risque de recommencer... »



    Extrait du journal intime de Sara O'Connor, 6 Décembre 2008.

    « La nuit dernière a été une nuit horrible. Beaucoup de personnes vont tenter de l'oublier et pourtant je ne peux qu'y penser, et décrire ce qui c'est réellement passé pourra peut-être m'aider à y voir plus clair. Beaucoup de choses se sont déroulés rapidement, et j'ai du mal à comprendre ce qui a pu arriver à notre ville si paisible. Je me souviens de l'après-midi d'hier, où tous le monde souriait et croquait la vie à pleine dents. Et aujourd'hui, tout le monde pleure les personnes disparus. Ce qui s'est déroulé est quelque chose qui restera gravé dans ma mémoire et sur mon papier. Ce n'est que vers 21h que tout cela débuta. Au début, ce n'était qu'une lueur rougeâtre, comparable à un coucher de soleil, mais petite à petit cette lumière s'empara de tout le ciel, et bientôt Harmony baigna dans une lumière rougeoyante. Qui aurait pu croire ce que cette lueur allait amener... Personne, et pourtant... J'ai pu dormir sur mes deux oreilles, bercée par un sommeil emplie de rêves, mais si j'avais su ce qui allait être le lendemain, peut-être n'aurais-je pas été si sereine. Je fus réveillée par les cris de ma mère en pleurs, et de mon père en colère. J'appris rapidement que mon petit frère avait disparu de la maison. Quelques heures plus tard, je sus que beaucoup d'enfants avaient enlevé. Et rien ne pouvait les lier entre eux... De plus, moi et ma meilleure amie avons remarqué le comportement étrange de beaucoup de nos camarades, mais cela ne doit être qu'anecdotique... »


« Time keeps on slipping away and we haven't learned
So in the end now what have we gained?
»


CE QUE LES GENS NE SAVENT PAS FORCÉMENT

    Malédiction ou simple coïncidence ? Personne ne le sait.
    Pourtant tout le monde s’accordent à dire que des évènements étranges se déroulent tous les soixante six ans à Harmony depuis 1876. Du moins c’est ce que les anciens pensent.
    Cependant, ils peuvent toujours émettre autant d’hypothèses qu’ils le peuvent, ils ne savent tout simplement pas la vérité.
    En effet, ce n’est pas du à un hasard si ces horreurs se passent dans la charmante ville de Harmony, au Kansas. Au centre exact des Etats-Unis, la ville concentre par conséquent aussi bien les pouvoirs maléfiques que les pouvoirs bénéfiques. Réussir à conquérir ce centre historique, reviendrait à obtenir un régne total sur le pays, et donc sur la première puissance du monde. Si ce règne tombait par mégarde entre de mauvaises mains, le monde lui-même en subirait les conséquences désastreuses. Ce que les entités bénéfiques refusent absolument de laisser se réaliser.
    Ainsi, les entités de ce monde se réunissent tous les soixante six ans à Harmony afin de participer à une guerre datant de plus des millénaires. La légende raconte que dans l'ancien cimetière de Harmony, la vieille crypte mènerait à un passage aux Enfers. Les humains ne savent pas à quel point cette légende est exacte...
    D'autres racontent que le cycle de ces évènements serait en fait du à une brèche plus profonde remontant à quelques milliers d’années... Le mystère s’épaissit d’années en années.
    Quoi qu'il en soit, il est certain que les anges seront présents pour empêcher les démons d'y accéder par toutes les manières...

    Cette fois-ci, tout le monde est néanmoins d’accord sur le fait que cette guerre sera différente. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’un élément nouveau se profile à l’horizon. Ce qu’il n’y avait pas ces deux dernières guerres risque fort de changer l’équilibre entre le bien et le mal. Car ce serait évidemment mentir de dire que ces évènements soient passés inaperçus aux yeux du monde.
    Un petit groupe de personnes commencent alors peu à peu à réunir les pièces du puzzle pour s’apercevoir que les horreurs de Harmony ne sont en aucun cas dues à une malheureuse coïncidence. Déterminés, ils sont certains que quelque chose de surnaturel s’y passe et feront tout pour l’arrêter. Malheureusement si certains ont conscience de la présence autant du bien que du mal, d’autres ne l’auront pas forcément... L’avenir de Harmony dépendra ainsi d’eux...



© Solis Eclipsis - Bloody Team
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
~ Contexte || The end of the beginning...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Black Eyed Peas - The Beginning
» Le Sens du devoir-The Beginning:
» [MEP] A New Beginning
» Téléfilm avant la saison 1: In the beginning (SPOILER série)
» The Legend of Spyro : A New Beginning

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solis Eclipsis :: Welcome To Hell :: Rules & Contexte-
Sauter vers: